LA TENOSYNOVITE DE DE QUERVAIN ​

Qu’est ce qu’une tenosynovite de De Quervain ?

C’est une inflammation des tendons du pouce à la face externe du poignet. Les tendons courts extenseurs et long abducteur du pouce cheminent  dans une coulisse ostéo-fibreuse non extensible. Le frottement et les micros traumatismes au niveau de ces tendons créent et entretiennent une inflammation tendineuse.

Cela ce caractérise essentiellement une douleur au bord externe du poignet. Cette douleur apparait le plus souvent progressivement en quelques semaines, mais parfois brutalement, elle gêne considérablement les mouvements du pouce. Elle peut devenir très vive et très invalidante avec des irradiations douloureuses vers l’avant-bras. Il existe très fréquemment une tuméfaction allongée engainant ces tendons au bord externe du poignet. La manoeuvre de Finkelstein (la mobilisation du pouce vers l’annulaire avec une inclinaison cubitale du poignet): met en tension ces tendons et réveille la douleur. C’est un test caractéristique de cette tendinite.

Le diagnostic est donc clinique. Dans les cas litigieux, l’échographie peut avoir sa place ainsi que l’IRM.

Quel traitement ?

Au début le traitement peut être médical : il consiste en l’injection de corticoïde au niveau du 1 er compartiment des extenseurs, associé à une orthèse de repos stabilisant la colonne du pouce en légère rétropulsion. En cas d’échec, le traitement chirurgical s’impose.

L’intervention est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locorégionale. Une courte incision cutanée de 1 cm est réalisée transversalement sur le bord externe du poignet en regard de la zone douloureuse à l’aplomb de la coulisse ostéo-fibreuse. La coulisse ostéo-fibreuse qui est responsable de la compression des tendons est ouverte longitudinalement et l’inflammation synoviale enlevée.

Suites opératoires :

Le patient regagne son domicile avec un pansement compressif pour protéger sa cicatrice. Au moment de la levée du bloc (réveil du bras) il est conseillé de prendre les antalgiques prescrit par votre chirurgien.

Les suites opératoires ne sont habituellement pas douloureuses.

Le pansement est laissé en place 10 jours. Il sera retiré ainsi que les fils par une infirmière au 11éme jour.

Toutes les activités peuvent être reprises rapidement. Le traitement chirurgical est habituellement définitif. 4 à 6 semaines sont souvent nécessaires à la disparition complète des douleurs.

Canal carpien

Le canal carpien Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ? Il s’agit du syndrome canalaire le plus fréquent du membre supérieur (l’autre étant la

En savoir plus »

L’arthrose des doigts

Qu’est ce que l’arthrose digitale interphalangienne distale ?

Une articulation digitale est composée de deux versants phalangiens : 3 phalanges par doigt sauf pour le pouce 2 phalanges.
L’entité située entre 2 phalanges forme une articulation. Il y a donc 2 articulations

En savoir plus »

La maladie de Dupuytren

Qu’est-ce que la maladie de Dupuytren ?

La maladie de Dupuytren est due à un épaississement de l’aponévrose palmaire de la paume et des doigts. Elle s’observe chez des personnes souffrant de maladies pouvant …

En savoir plus »